49,00 €

Paiement 100% sécurisé Retour et échange sous 30 jours
  • Description
  • Détails
  • Livraison

Sweat en coton bio noir

I figure if a girl wants to be a LEGEND, she should go ahead and be one.

Un sweat inspiré de la collection de lingerie Rodeo Tribe qui saura exprimer la cowgirl des temps modernes qui sommeille en vous ! Il t'accompagnera dans toutes tes aventures, en te rappelant de ne jamais renoncer !

Ce pull a été pensé pour que vous vous sentiez bien : jersey fin de coton bio, coupe longue et large. Il se porte avec un jean ou une jupe ou comme bon vous semble !

100% coton biologique

Matière souple, très douce et chaude

Col rond

Sweat inspiré de notre collection de lingerie Rodeo Tribe

Lavage à 30°C 

  • Tous nos produits sont expédiés de France dans un carton ou pochette recyclable !
  • La livraison est offerte en France métropolitaine à partir de 45€ et prend de 3 à 5 jours maximum 
  • La livraison est offerte à l’étranger à partir de 100 euros d’achat. N’hésite pas à contacter le service client si ton adresse ne s’affiche pas.
  • Pense à bien vérifier ta taille avant la commande.
  • Retours et échanges possibles sous 30 jours, ne pas laver ni porter le produit dans ces cas précis ! 
  • Les cartes cadeaux sont envoyées par email sous 3 jours ouvrés. Elles ne sont pas remboursables. 



Elles sont conquises !

“Déjà conquise”
J'ai reçu 2 brassières hier soir pour mon anniversaire (rodéo prune et bandana beige) et je les ai tout de suite essayées. J'ai tout de suite remarqué la texture du tissu et c'est tout doux c'est...
18/05/2019 Ölia
“Incroyable !”
J'ai commandé 2 brassières qui sont arrivées très vite chez moi, elles sont confortable, douce, et surtout très belle, le minabijou sur la bretelle fait toute la différence. Certes il faut mettre...
07/05/2019 Cassandra
“Très confortable”
Je suis ravie de mon achat, les sous vêtements sont très beaux et très confortables. Cependant, ayant une petite poitrine j'aurai aimé une brassière légèrement paddée. Peut être pour une prochaine...
06/05/2019 Marie

Tu risques aussi d’adorer...