Mon panier

Votre panier est vide.

×


Entretenir sa lingerie – nos conseils pour la garder plus longtemps


Des sous-vêtements, tout le monde en a. C'est très difficile de passer à côté. Pour autant, ce n'est pas parce que ces pièces sont incontournables dans une garde-robe que tout le monde sait comment les entretenir.. Vous si, après cet article !

IL N’Y A QUE LA LINGERIE DE MARQUE DONT IL FAUT PRENDRE SOIN… NON ? 

Ah la lingerie… C’est bien la pièce de la garde-robe qui nous fait nous sentir bien. Qu'il s'agisse de sous-vêtements sexys ou raffinés, à broderie ou à imprimé, ils sont conçus pour nous rendre belle et bien dans notre peau. C’est pourquoi il est tout à fait capital de bien l’entretenir. Autrement, on peut se retrouver à faire du shopping pour de la lingerie fine très (très) régulièrement… Eh oui, contrairement à une idée reçue, il n’y a pas que la lingerie haut de gamme aux finitions compliquées qui méritent qu’on lui accorde de l’attention. 

On ne vous apprend rien, la lingerie vieillit plus vite que n’importe quelle pièce du dressing. La belle lingerie est très délicate, et une culotte mal lavée et séchée peut même vivre moins longtemps que le plus fin des collants. Les sous-vêtements, lavés fréquemment, se détendent plus rapidement et déteignent plus facilement que toute autre pièce de prêt-à-porter...Et ce, grandes marques ou pas. Alors voici le guide complet pour savoir comment prendre soin de tous les textiles

ÉTAPE N°1 : LE LAVAGE DE TA LINGERIE

La première étape pour bien entretenir sa lingerie, c’est évidemment le lavage. D’autant plus important qu’il se fait souvent, il faut y prêter la plus grande attention. Pour ça, deux méthodes; applicable aussi bien au velours qu’au satin ou au tissu comprenant de l’élasthanne… et même à la lingerie en dentelle. C’est super simple, promis! 

La méthode douce

La méthode douce pour entretenir sa lingerie, c’est de la laver à la main avec un savon très doux. Le savon de Marseille est particulièrement efficace à cet effet. Il suffit de laver la lingerie à l’eau tiède avant de la rincer à l’eau froide. Seul piège : il ne faut surtout pas laisser les sous-vêtements trempés, ou ils risqueraient de déteindre.. A éviter, donc, sauf si vous désirez que votre délicat tanga beige se pare d’une drôle couleur. 

La technique de grand-mère qui a toujours fait ses preuves, très douce et efficace. Cependant il faut avoir un peu de temps devant soi. 

Pour les pressés ! 

L’autre méthode pour entretenir sa lingerie, c’est celle utilisée par la majorité d’entre nous : la machine à laver. Plus simple, plus rapide, mais attention : on ne balance pas sa lingerie dans n'importe quel cycle de lavage. Sinon, attention aux dégâts ! 

L’important, c’est de choisir un programme adapté à la matière de la lingerie et/ou de ne pas laver à plus de 30°C. On prend aussi garde à la lessive utilisée. L’idéal ? du doux et du naturel (un peu comme pour tout). C’est mieux pour nous, pour notre précieuse lingerie française Mina Storm, et pour la planète… ça serait dommage de s’en priver! 

L’astuce pour s’assurer que les vêtements ne bougent pas ? utiliser un filet de lavage ou une taie d’oreiller pour laver tout en délicatesse. Cela permet aussi d’éviter que les baleines des soutiens-gorge se fassent la malle (quoi que chez Mina Storm on avait déjà réglé le problème.. nos soutiens-gorge sont tous sans armatures!)

et pour mes culottes menstruelles ?

Bonne nouvelle : c’est tout pareil! Il suffit de rincer sa culotte menstruelle à l’eau froide jusqu’à ce que l’eau soit claire, avant de la passer à la machine  à 30° en cycle délicat, dans un filet de lavage, sans adoucissant ni savon de marseille ni tout autre savon gras (cela abimerait les fibres du tissu). Puis on laisse sécher à l’air libre. Bref, ce n’est même pas nécessaire de se compliquer la vie à la laver à la main. Les culottes menstruelles, confortables et pratiques, leur but, c’est vraiment de nous faciliter la vie

ÉTAPE N°2 : LE SÉCHAGE DE TA LINGERIE

Après le lavage… le séchage, tout aussi important pour prendre soin de sa lingerie ! Ça n'a rien de compliqué : jamais de sèche-linge ni d’essorage manuel (autrement dit, on ne tord pas ses sous-vêtements pour retirer l’excès d’eau). Du coup c’est assez simple : on laisse toujours sécher ses sous-vêtements à plat et à l’air libre. Jamais sur un radiateur. On n’oublie pas non plus de l’étendre : elle ne sèchera pas bien et les odeurs seront bien moins agréables. 

Autre détail: on ne repasse pas sa lingerie. Ça risquerait d’abîmer son tissu. On bannit l'assouplissant pour la même raison.

ETAPE N°3 : LE RANGEMENT DE TA LINGERIE

Et voilà : ses sous-vêtements propres, secs, qui n’attendent que d’être rangés. Mission accomplie ? Pas tout à fait... Alors certes, les petites culottes ne demandent qu’à être pliées, mais il n’en va pas de même pour les soutiens-gorges. Cette pièce délicate peut vite être déformée si elle n’est pas bien rangée. S’ils sont rembourrés, il suffit de les emboiter les uns sur les autres; s’ils ne le sont pas, on les plie en deux avant de les ranger : gain de place et protection, pour une lingerie qui dure longtemps ! C’est encore mieux si les ensembles de lingerie sont disposés ensemble. Gain de temps et meilleure organisation… Nous, on adore !

 

Avec tout ça, la lingerie de chacune a de quoi durer dans le temps. C’est mieux pour le budget et pour la planète (la surconsommation, ça ne fait de bien à personne). Cela dit, ça n’empêche en rien de craquer de temps en temps… il n’y a pas de mal à se faire plaisir! Le tout est de rester raisonnable. 

 

 

Retrouvez-nous sur MINASTORM.COM ou sur notre instagram !

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

x