Mon panier

Votre panier est vide.

×


Témoignages : je ne porte plus que des soutiens-gorge sans armature !

Témoignages : je ne porte plus que des soutiens-gorge sans armature !

Chez Mina Storm, vous le savez, on ne jure que par le sans armatures. Une évidence pour nous puisque la mina team ne porte que ça. Brassières, bandeau, balconnet, bustier et dos-nu, il y en a pour tous les goûts et toutes les tailles de bonnet. En matière de sous-vêtements, c’est le soutien-gorge indispensable, féminin et confortable, sans aucun doute ! d’ailleurs, nos clientes sont encore celles qui en parlent le mieux. Témoignages.  

« Je détestais tellement les armatures que j’en avais arrêté de porter de la lingerie ! »

Pour Lucie, 20 ans, il n’a jamais été question de porter de la lingerie inconfortable :

« je n’ai jamais aimé porter de soutifs. Soutien-gorge emboitant, soutien-gorge corbeille, soutien- gorge balconnet, soutien-gorge bandeau, soutien-gorge triangle… Je n’ai jamais su quoi choisir ! C’était une source de stress pour moi. Alors je me contentais de slips, de shorty et de soutiens-gorge de sport collants et disgracieux… Ils avaient le mérite d’être confortable. Du coup, je ne portais que des t-shirts oversized, pour cacher la forme de la corbeille de ces brassières. Le slow bra à la Mina Storm, ça m’a changé la vie ! En plus du sans armatures, j’aime la douceur du coton, l’épaisseur des bretelles et des élastiques, le fait que les bonnets soient adaptés à mon bonnet D… Tout est tellement bien pensé ! J’assume maintenant les décolletés plongeants et la forme de mes seins. »

mina storm kim brun 1

« Les soutiens-gorge sans armatures m’ont changé la vie. Je veux du galbe sans coques ou coussinets rembourrées, de la sensualité sans porter de soutiens-gorge up « sexy », un maintien optimal sans l’inconfort des soutiens-gorges à armatures. »

« J’avais commencé à porter de la lingerie le plus tôt possible. Pour moi c’était le truc glamour réservé pour les femmes, et je choisissais donc les coloris les plus flashy dans les dentelles les plus compliquées – avec les culottes assorties, évidemment. Je le voyais comme un atout féminité… et ça n’était que ça : le confort était très secondaire. Je choisissais mal ma taille de soutien-gorge et comprimais ma poitrine en pensant qu’elle paraitrait plus généreuse que si j’optais pour une plus grande taille (plus adaptée, en fait). En grandissant ma vision a bien changé. Aujourd’hui je choisis du coton nude plutôt que du satin ou microfibre. Je fais attention à ce que ma lingerie soit bien conçue : des bretelles amovibles ou des bretelles douces en coton, et surtout (surtout !) pas d’armatures. Elles ne servent à rien. Je ne suis pas moins bien maintenue aujourd’hui... par contre, je suis bien mieux dans ma peau ! » Chloé, 28 ans, aime Mina Storm parce qu’on bouscule les codes. Oui, la lingerie en coton peut être super sensuelle ; non, il n’y a pas besoin de séduire pour se sentir belles… et surtout : oui, on peut mêler confort et féminité !

 mina storm kim cannelle 1

J’ai une poitrine généreuse, et j’étais persuadée que ma morphologie me condamnait à ne porter que des soutiens-gorge à armatures pour un joli décolleté. J’enviais les petites poitrines

Parce que le bien-être ne devrait pas être réservé aux poitrines menues, Mina Storm a créé des brassières sans armatures spécifiquement adaptée aux bonnets C, D, E, et F. Et ça, ça change la vie ! Sabrina, 30 ans, en parle encore mieux que nous. « J’ai très longtemps pensé que mon tour de poitrine était un handicap quant au choix de ma lingerie. Jamais je ne me serais dirigée vers un triangle ou un bustier aux bretelles amovibles, par exemple. Je me contentais de soutien-gorge ampliforme ou de soutien-gorge emboitant. Si on m’avait dit à l’époque que toutes les poitrines pouvaient porter de la lingerie légère et confortable… je n’y aurai jamais cru (rires). Mina Storm m’en a convaincue. Le guide des tailles m’aide à toujours choisir le modèle qui sublimera ma poitrine, et leur brassière sont parfaitement adaptées à mon bonnet F (qui l’eut cru ?). Je ne rougis plus de la taille de mes seins, enfin ! une révélation. »

mina storm kim brun 2

Les bonnets sans armatures et aux coutures douces, c’est la transition parfaite après mes soutiens-gorge d’allaitement 

C’est parfois difficile, après la grossesse, de se retrouver en tant que femme. A ce moment-là plus que jamais, le confort est primordial. Il faut se sentir bien dans sa lingerie pour faire la paix avec son corps. Ça tombe bien, c’est précisément ce que propose Mina Storm via le slow bra ! « Je suis maman et depuis l’allaitement, je ne supporte plus les soutiens-gorge pour femme traditionnels, pourtant mes alliés autrefois. Couches post-partum, soutiens-gorge d’allaitement et seins douloureux me font me sentir moins femme. Je ne me reconnaissais pas. Mina Storm, du coup, ça a été une révélation. Cette lingerie sans armatures est vraiment pensée pour le confort des femmes. Soutiens-gorge, brassières ou triangle, je me sens féminine sans compromettre mon bien-être. C’était vraiment tout ce qu’il me fallait… je ne pourrai pas revenir en arrière ! »  

Parce que nous sommes toutes uniques et que nous méritons toutes de nous sentir bien, Mina Storm fait du bien-être une priorité. Le soutien-gorge sans armatures, c’est le parfait compromis entre maintien idéal et confort optimal. De quoi mettre tout le monde d’accord. La Mina team est conquise, nos clientes convaincues… et vous, vous attendez quoi pour tester ? 

Retrouvez-nous sur MINASTORM.COM ou sur notre instagram !

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

x