Mon panier

Votre panier est vide.

×


Laver sa lingerie : quelle lessive pour ma culotte de règle ?

Après avoir investi dans une culotte de règle, des milliers de questions se posent. Comment faire pour qu’elle me dure longtemps ? Va-t-elle bien absorber ? Est-ce qu’il ne risque pas d’y avoir des odeurs ? Et surtout : comment la laver ? Dans cet article, vous trouverez toutes les réponses à ces questions.


CA Y EST, J’AI INVESTI DANS UNE CULOTTE MENSTRUELLE ! ALORS... NIVEAU LAVAGE, CA SE PASSE COMMENT ?

Déjà : félicitations ! La culotte menstruelle, pour Mina Storm, c’est une véritable révolution. Fini cette valse infernale des protections hygiéniques jetables : mettre une serviette, changer les serviettes, jeter sa serviette… encore, et encore… et ce n’est en rien réservé aux serviettes hygiéniques. Les tampons, protège-slips et autres slips jetables ne sont pas en reste. Bonjour les déchets. Pas très écolo tout ça. Pour ce qui est de la coupe menstruelle, certes, elle a le mérite de ne pas faire de déchets, mais elle n’est pas pour autant une alternative plus saine que les serviettes jetables et autres solutions mentionnées ci-dessus. On t’explique tout ici !


Alors parce que la solution la plus safe, c’est encore de se protéger sans produits chimiques ni déchets; et puisque une couche lavable, ça n’est ni sexy ni confortable, on a trouvé un compromis… Une culotte menstruelle en coton biologique (plus doux, absorbant et naturel que le polyester, synthétique). L’alternative safe et écolo pour se protéger en toute confiance lors de ses règles ! eco-friendly et bon pour la santé, elle change la vie. Pour les lessives, pas de panique ! ça n’est pas plus compliqué que d’habitude - quoique tout aussi important. On ne voudrait pas détériorer la capacité d’absorption de sa culotte, qu’elle sente mauvais ou qu’elle fasse sale, n’est ce pas ? non ? on s’en doutait. On vous explique alors !



LAVER SA CULOTTE MENSTRUELLE EN 4 ÉTAPES 


Le premier lavage pour maximiser le potentiel
absorbant de ta protection hygiénique

Pour vous proposer des culottes aussi douces et agréables à porter qu'efficaces, Mina Storm a beaucoup travaillé sur la composition de ses culottes menstruelles. Résultat : pas moins de trois couches à l’entre-jambe. Une drainante en coton pour absorber le sang sans irritations, une super-absorbante en bambou pour le retenir, et une dernière imperméable pour éviter les fuites. 


Pour activer les capacités absorbantes de ces trois couches, il est crucial de commencer par immerger votre culotte menstruelle Mina Storm dans de l’eau. Ensuite on attend que ça sèche, on la porte, et on vit avec sans craindre de fuites ! Elle est pas belle la vie ?


Commencer par rincer son slip à l’eau froide 


Après avoir porté votre culotte menstruelle une première journée, il est l’heure de la passer en machine… enfin presque. d’abord il est primordial de la rincer à l’eau froide ou au tiède (le sang, si à proximité d’une source de chaleur, risque de cuire). Ainsi on enlève toute trace de sang et on s’assure qu’en sortant de la machine notre culotte soit comme neuve !


Un sous-vêtement hygiénique lavable, oui, mais comment ? ça passe à la machine à laver ?


Tout est possible : à la main si vous préférez, ou en machine. La machine à laver reste la solution la plus facile et la plus rapide. N’oubliez cependant pas de laver votre lingerie (menstruelle ou non, d’ailleurs) en choisissant un cycle délicat (30° maximum), si possible dans un filet ou dans une taie d’oreiller. Aucun risque que le sang ne tache les autres vêtements. Vite fait bien fait! 


On finit par faire sécher pour une culotte propre et hygiénique


Pour cette dernière étape, quelques règles à respecter. On sèche sa culotte menstruelle en l’étendant, sans la plier (pour ne pas faire de vilains plis ou abîmer les 3 couches dont on vous parlait plus haut). L’idéal, c’est de la laisser sécher à l’air ambiant. L’été ça va vite, l’hiver moins, mais attention : pour autant on évite absolument de faire sécher sa lingerie menstruelle sur une source de chaleur. A côté, à la rigueur, d’accord. De même, on ne repasse pas sa culotte menstruelle non plus (chouette, du travail en moins !)


Dernière chose : on évite à tout prix de remettre sa culotte de règle si elle n’est pas entièrement sèche. ça va un peu de soi (d’autant plus que ce serait très désagréable), mais c’est tout de même bon de le préciser. En effet, culotte humide + chaleur corporelle de l'entrejambe = bactéries. Cela peut entraîner des petites complications telles que des mycoses. Un peu comme si vous laissiez traîner une éponge absorbante dans une pataugeoire juste tiède, et que vous l’utilisez ensuite pour vous laver le corps. On vous laisse imaginer…



CHOISIR LA LESSIVE ADAPTÉE À CE TYPE DE TEXTILE : PLUTÔT SAVON GRAS OU LESSIVE INDUSTRIELLE ?


Ce qu’il faut éviter pour permettre à sa protection d’absorber plus et plus longtemps.. 


Quelques ingrédients peuvent abîmer votre culotte menstruelle et détériorer sa capacité d’absorption. A éviter, donc. Parmi eux, tout savon ou lessive grasse qui risquent sur le long terme de boucher les pores absorbants de la fibre de votre culotte de règle. L’adoucissant de même est un produit assez gras qui peut, à la longue, atténuer l’efficacité de nos protections menstruelles. C’est en fait le cas de tout agent lavant comprenant une dose élevée de glycérine, comme le savon de marseille par exemple. Alors si vous êtes adepte de la lessive à la main, faites attention aux savons que vous décidez d’utiliser. Le mieux est encore de prêter attention aux ingrédients de votre lessive. Voici comment faire ! 


Décrypter les étiquettes : quels produits chimiques dans ma lessive ? 


C’est assez facile de comprendre quels produits sont utilisés dans la lessive de votre choix. Pour commencer, il est bon de vérifier si figurent sur l’étiquette de composition l’un des 26 ingrédients connus pour potentiellement être allergène. Parmi eux le Benzyl Alcohol, Cinnamyl Alcohol, Citral, Eugenol.. Si c’est le cas, c’est qu’ils sont à une concentration supérieure 0,01% du poids total de la lessive (toutes les concentrations seront indiquées en pourcentage). Ces ingrédients n'abîment pas votre culotte menstruelle, mais ils peuvent irriter la peau. Les enzymes, désinfectants, parfums, conservateurs apparaîtront aussi sur l’étiquette de composition. Il faut prêter à ce qu’ils restent en petite quantité : plus une lessive est neutre, mieux c’est. Il est facile de connaître la concentration de chaque ingrédient : soit grâce aux pourcentages, soit en sachant que les ingrédients mentionnés en premier sont en grande quantité, ceux mentionnés en dernier, en faible quantité. Le tout est dans la mesure, comme pour tout ! Avec ça, vous devriez pouvoir vous assurer que votre lessive soit parfaite pour vous.



Les lessives idéales 


Alors, avec tout ça, quelle lessive choisir ? La meilleure lessive est celle qui est très neutre, sans adoucissant, ni allergène et dont les agents gras sont en très faible quantité. Enfin, sachez que les lessives en poudre et les tablettes se dissolvent moins bien à basse température et peuvent laisser des
résidus et/ou des traces. Et comme on ne lave sa culotte menstruelle qu’à basse température, vous vous souvenez, ça n’est pas idéal. Pour éviter ce désagrément, il peut être bon de favoriser une lessive liquide. Problème réglé ! 

Petite liste de nos lessives favorites : 

  • L’Arbre Vert - cette marque propose une large gamme de de lessive respectueuse de l’environnement et de la santé. Une véritable démarche écologique et hypoallergénique.
  • Ecover - des lessives liquides à base de plante, sans aucun produit chimiques.
  • Maison verte - ces lessives sont certifiées par des labels écologiques et sont parfumées aux huiles essentielles pour éviter tout parfum, parfois allergène.
  • Lessive au savon So’Cup - une lessive au savon à base 100% végétale, vegan, cruelty free et fabriqué en France... juste pour vos culottes menstruelles.
  • Les petits bidons - une lessive qui contient jusqu’à 100% d’ingrédients d’origine naturelle, aux emballages éco-responsables, à la formule testée sous contrôle dermatologique, vegan et sans actifs nocifs.
  • Les lavandiers - lessive aux ingrédients 100% naturels et locaux et aux emballages recyclés, biodégradables ou recyclables.


L'alternative zéro-déchet écolo : créer une lessive naturelle et réutilisable


Chez Mina Storm, il nous semble indispensable de nous engager en faveur d’une consommation plus éco-responsable. C’est pour cette raison que nous avons fait le choix d'investir dans du coton bio, plus doux, plus hypoallergénique, plus durable pour notre lingerie; mais aussi de ne créer que des collections limitées, pour ne pas produire plus que ce que nous sommes sûres de vendre. Une production consciente pour un shopping éco-responsable ! D’ailleurs félicitations : votre culotte menstruelle est à elle seule un parfait exemple d’alternative écologique. Et si on continuait sur cette lancée en utilisant une lessive faite maison ? On vous montre, c’est super facile. 


Lessive au savon noir

Vous aurez besoin d’un verre de savon noir liquide, d’½ verre de bicarbonate de soude, d’¼ de cristaux de soude, de 3 verres d’eau et, optionnellement, de 10 gouttes d’huiles essentielles (attention, elles peuvent être allergisantes). 

Il suffit de faire chauffer les verres d’eau, d’ajouter le savon liquide, le bicarbonate de soude et les cristaux de soude en mélangeant à chaque ajout. Le tour est joué : une lessive maison (à remuer avant chaque utilisation) !


Lessive à la cendre de bois 

Croyez-le ou non, il vous suffit de vous munir de 150g de cendres de bois (bien tamisé afin de s’assurer qu’il ne reste aucun charbon de bois), et d’eau. On mélange, on laisse macérer 24 à 36h en remuant de temps à autre, puis il ne reste plus qu’à filtrer le mélange. Vous voici avec une lessive des plus écologiques et économiques ! 


Lessive au lierre

Armez-vous d’une cinquantaine de feuilles de lierre grimpant et d’eau. On coupe les feuilles au dernier moment; on les rince à l’eau claire, froisse et fait bouillir avec 1 litre d’eau pendant 15 minutes. Ensuite, on laisse refroidir et infuser toute la nuit. Après 12h, il suffit de mixer le mélange et de le filtrer.. et le tour est joué!




LES ASTUCES ÉCOLOGIQUES MINA STORM POUR UNE CULOTTE PÉRIODIQUE QUI RESTE DOUCE, SANS FUITES NI ODEURS


SOS, j’ai l’impression qu’elle n’absorbe plus !

Si vous avez l’impression que votre culotte menstruelle n’est plus aussi absorbante qu’auparavant, pas de panique. On a un ingrédient magique à vous conseiller : le percarbonate de soude - également appelé eau oxygénée solide. Son nom vous dit peut-être quelque chose puisqu’il est utilisé dans de multiples produits ménagers. Cette poudre blanche granuleuse possède un pouvoir détachant incroyable. Il s’agit d’un détachant, désinfectant, désodorisant, nettoyant (oui, tout ça !) naturel. Il ne contient ni chlore ni phosphate ce qui en fait une alternative eco-friendly. 


Cet ingrédient magique sera parfait pour désincruster en profondeur vos culottes menstruelles sans les décolorer. Pour cela, commencez par rincer votre culotte avant de la plonger dans de l’eau chaude, et ajoutez à tout cela une cuillère à soupe de percarbonate de soude. Remuez et laissez reposer toute la nuit. Ensuite il vous suffit de laver votre culotte menstruelle (et ça, maintenant, vous savez faire). Ta-dam : une culotte flambant neuve qui absorbe comme aux premiers jours !


Je rêve d’une culotte de règle à la coupe féminine, en coton bio, qui absorbe et sent bon.. j’en demande trop ?


non : on les a ici ! Les culottes menstruelles Mina Storm épousent les lignes du corps et le met en valeur pour que vous vous sentiez belles et bien, même pendant cette période parfois désagréable. Taille haute ou basse, unie ou scintillante, à vous de choisir. Elles sont toutes super absorbantes et très douces grâce au coton bio qui les compose. Pour ce qui est des odeurs, pas d’inquiétude à avoir. Vous vous souvenez des 3 couches dont on vous parlait ? La 2e, celle en coton, retient les odeurs. De plus, si vous laissez bien sécher votre culotte,  aucun risque d’odeur désagréable, promis. Si vraiment ça vous inquiète, sachez qu’il est toujours possible d’ajouter des huiles essentielles à votre lessive (mais avec parcimonie : on le répète, ça peut être allergisant).


Et voilà : maintenant vous savez tout pour entretenir parfaitement votre lingerie menstruelle. Au programme, une protection maximale pour une culotte qui vous accompagnera longtemps. Et ça, c’est bien mieux pour la planète, votre santé, et votre porte-monnaie. Si vous craignez que tout cela prenne trop de temps, le mieux est encore de toujours avoir quelques culottes d’avance. Ainsi vous serez toujours couverte ! Une à laver, une à porter, et une en plus qui attend son tour dans votre dressing. De quoi rester sereine en toute circonstance !

 

Retrouvez-nous sur MINASTORM.COM ou sur notre instagram !

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

x